Se donner le droit de dire : Je ne sais pas, je n'y connais rien, désolé(e) je n'y arrive pas


Pourquoi on n'y arrive pas. Pourquoi on ne s'accepte pas ?

Simplement car nous sommes persuadé(e)s qu'il y a un danger à le faire : s'accepter, c'est se laisser aller et c'est s'exposer à la critique, au jugement et au rejet de l'autre.


Elargir le regard sur soi : se voir comme une personne globale, élargir sa vision de soi et ne pas se réduire à ses faiblesses, ses limites et ses défauts. Ne pas se concentrer sur ses manques.


Ne pas se cacher tout entier pour dissimuler

seulement un petit morceau de soi-même


Grandes directions de la lutte anti-complexe : d'abord, accepter ce morceau de soi supposé inadéquat et ensuite élargir son regard sur soi. Considérer que ce morceau ne mérite ni la surexposition que notre imagination lui accord, ni la dissimulation que notre honte lui impose.


S'écouter, se respecter et s'affirmer : l'affirmation de soi ne doit pas être qu'un comportement mais aussi une façon d'être au monde. S'affirmer pour faire sa place, d'accord mais pas contre les autres. S'écouter au lieu de se mentir.











28 vues

Posts récents

Voir tout